Etapes estivales
Article mis en ligne le 20 août 2017
par jmd
Imprimer cet article logo imprimer

Depuis 2013, l’association Abeilles mayennaises participe à l’animation des Etapes estivales mises en place par Vinci Autoroutes, sur l’aire de Villeray à Vaiges.

JPEG - 240.5 ko
Découverte de l’abeille et de son rôle dans l’environnement

Pour 2017, 3 à 4 apiculteurs se sont relayés, chaque samedi, entre 9h00 et 16h00, du 1° juillet au 19 août, pour présenter l’abeille et son environnement, sans oublier les produits de la ruche, et répondre aux diverses questions du public, très sensibilisé aux difficultés que rencontre actuellement l’abeille.

JPEG - 229.5 ko
Dégustation de miels et de pollens
JPEG - 241.3 ko
Confection de bougies pour les plus jeunes.

L’animation s’articule autour de 3 thèmes :


1 la vie de l’abeille et son rôle dans l’environnement

A quoi servent les abeilles, telle est souvent l’entrée en la matière ?

Si pour quelques personnes encore, l’abeille est là pour produire du miel, beaucoup d’autres savent que celle-ci, et les insectes en général, ont un rôle indispensable dans la reproduction des plantes, au travers de la pollinisation. En effet, une majorité de plantes ont besoin de l’aide des insectes, voire de certains oiseaux ou chauves-souris, et du vent pour transporter le pollen, élément mâle de la plante, de l’anthère (étamine de la fleur : organe mâle de la fleur) vers le stigmate (pistil : appareil reproducteur de la fleur). Cette action, appelée pollinisation, permet la fécondation et, en conséquence, la production de fruits ou de graines.

Si 80% de la reproduction des plantes résulte de la pollinisation, 35% de nos aliments dépendent directement de l’abeille.

La ruchette vitrée permet d’apercevoir les ouvrières, les œufs et les larves et, surtout, la reine... Chercher la reine : c’est celle qui a un point jaune.

Par ailleurs, beaucoup de visiteurs s’interrogent sur la santé des abeilles : « et si les pesticides venaient à les faire disparaitre ? »

Parmi les pesticides, il est utile de distinguer les insecticides, les fongicides, les herbicides, les parasiticides.

La loi biodiversité du 20 juillet 2016 interdit les néonicotinoïdes à compter du 1° septembre 2018. Cette famille de produit, dite systémique c’est à dire qu’elle attaque le système nerveux des insectes et se répand dans toutes les parties de la plante, est un insecticide puissant.

Elle est utilisée, en agriculture, à titre préventif et de manière quasi systématique..!

JPEG - 229 ko
Fleur de tournesol

L’imidaclopride, un des premiers nicotinoïdes mis sur le marché en 1991, a été interdit en France, sur le tournesol en 1999 ; puis sur le maïs en 2004. A son tour, la Commission européenne a suspendu, en décembre 2013, l’utilisation du thiamethoxame, de la clothianidine et de l’imidaclopride sur le maïs, le tournesol et le colza... Mais ces molécules peuvent encore être utilisés sur les céréales d’hiver et les plantes réputées non mellifères.

Cependant, la publication récente des statistiques du ministère de l’Agriculture montre que leur consommation a augmenté entre 2013 et 2015...

Question : si les insectes disparaissent, quid de la pollinisation et de la reproduction des plantes et donc de la production de notre nourriture ?

Il restera le vent et la main de l’homme, comme pour la vanille... ou comme dans la province chinoise du Sichuan..!

Certains pensent à des petits appareils mécaniques pour remplacer les insectes ou bien à modifier les plantes pour les rendre auto-fertiles..!


2 les produits de la ruche

Si le miel est le premier produit de la ruche connu, il n’est pas le seul que les abeilles mettent à notre disposition :

2-1 origine végétale : miel, pollen et propolis

2-1-1 le miel : 20% d’eau et 80% de sucre, essentiellement du glucose et du fructose. Le miel résulte de la transformation, par l’abeille, du nectar produit par les fleurs. Le miellat résulte de la transformation par les insectes suceurs, notamment les pucerons, et par l’abeille, de la sève produite par les plantes. Le miel d’acacia est le seul qui reste naturellement liquide, en France métropolitaine. Tous les autres miels ou miellats cristallisent plus ou moins rapidement. Le miel de printemps, essentiellement à base de colza, cristallise ainsi en quelques jours et, bien souvent, dans la ruche avant même que la cellule le contenant ne soit operculée... Si le miel constitue le carburant des abeilles pour voler et chauffer la ruche, c’est aussi un aliment pour l’homme et un excellent médicament, notamment pour soigner les brûlures, en favorisant la cicatrisation....

JPEG - 144.2 ko
Le miel, à la sortie de l’extracteur...

2-1-2 le pollen : ce sont de petits grains, de quelques dizaines de microns, que les abeilles rapportent des visites des fleurs (les abeilles sont couvertes de poils auxquels s’accrochent ces grains de pollens). L’abeille entasse le pollen sur ses pattes arrières, dans des corbeilles prévues à cet effet, sous forme de pelotes multicolores. L’apiculteur récolte ces pelotes, en faisant passer l’abeille au travers d’une petite grille. Le pollen est la ressource protéinique indispensable à l’élevage des larves... Chaque grain de pollen étant différent, c’est aussi un outil pour identifier les végétaux.

JPEG - 136.6 ko
Fleur de potiron
JPEG - 196.4 ko
Pelotes de pollen sur fleur d’artichaut
JPEG - 195.9 ko
Pelotes de pollens multicolores

2-1-3 la propolis : c’est une substance résineuse récoltée sur les bourgeons de certaines arbres, comme les peupliers. C’est un antibiotique naturel qui sert à assainir la ruche, espace confiné à forte humidité et à température élevée (35/36°C)... mais qui est aussi appréciée pour soigner les maux de gorge et les rhumes.

2-2 origine animale : cire, gelée royale et venin

2-2-1 la cire : elle est secrétée par les abeilles, au niveau de l’abdomen, sous forme de petites lamelles transparentes, légèrement blanchâtre. Elle sert à construire les rayons qui contiennent les alvéoles où naissent les larves et où sont stockés miel et pollen.

JPEG - 237.5 ko
Cire encore très jeune...

2-2-2 la gelée royale : substance produite par les jeunes abeilles, à partir de glandes situées dans leur tête. Elle est destinée à élever les jeunes larves et à nourrir la reine, toute sa vie. De couleur blanchâtre et de goût acide, elle est riche en vitamines et en oligo-éléments...

2-2-3 le venin : avec le dard, c’est l’arme défensive de l’abeille. Si l’abeille meurt après son utilisation, le venin présente des vertus thérapeutiques intéressantes, notamment pour soigner certaines formes de sclérose en plaque ou bien la maladie de Parkinson...


3 la confection de bougies par les enfants

Aucun enfant ne souhaite reprendre la route sans emporter une bougie fabriquée de ses propres mains et, surtout, décorée d’une petite abeille.

Ainsi, à partir d’une feuille de cire gaufrée que l’on roule autour d’une mèche en coton, la bougie prend forme et, si la mise en forme est correctement exécutée, elle tiendra debout toute seule.

JPEG - 159 ko
En souvenir des abeilles, une bougie...
puce Contact

RSS puce

2008-2017 © Abeilles mayennaises - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.67.3