Le cycle de vie des abeilles
Article mis en ligne le 9 février 2017
par jmd
Imprimer cet article logo imprimer

Lorsque la reine pond un œuf, celui-ci peut devenir une reine, un mâle (ou faux bourdon) ou bien une ouvrière, correspondant aux 3 castes de la colonie.

Pour mémoire, un œuf de reine et un œuf d’ouvrière sont strictement identiques. Tous les 2 ont été fécondés à l’aide du sperme conservé dans la spermatèque de la reine. C’est la nourriture, au stade larvaire, qui déterminera sa destinée...

A l’inverse, l’œuf du mâle est un œuf non fécondé. En clair, il n’a pas de père. De même, il est dépourvu d’outils de travail et ne peut ainsi pas subvenir aux besoins de la colonie. Il ne pique pas car il est aussi dépourvu de dard.

Ainsi, on dit habituellement que lorsque qu’une colonie devient bourdonneuse lorsqu’elle ne produit plus que des mâles. Elle disparait alors à plus ou moins brève échéance !

Cette situation peut résulter de :

  • une absence de reine : certaines ouvrières se mettent alors à pondre des œufs non fécondés, elles-mêmes n’ayant pas été fécondées par des mâles, comme les reines.. ;
  • une reine défectueuse dont, par exemple, la spermatèque peut être vide, suite à une fécondation insuffisante (mauvaises conditions atmosphériques, insuffisances de mâles, mauvaise qualité des spermatozoïdes, en présence de certains pesticides, etc...), ou bien une reine âgée...

Le cycle évolutif des abeilles

Selon la caste, le cycle des abeilles diffère pendant la phase larvaire mais aussi nymphale.

PNG - 84.1 ko
Le cycle évolutif des 3 castes

La qualité de la nourriture des larves semblerait être à l’origine de la différence de durée de ces stades entre la larve destinée à devenir une reine ou bien une ouvrière.

Par ailleurs, un œuf d’ouvrière pondu au jour J devient "abeille ouvrière" au terme de 21 jours, soit 3 semaines.

De même, avant de pouvoir s’envoler pour aller butiner, la jeune ouvrière reste à la ruche environ 3 semaines. Elle commence donc à butiner 6 semaines après la ponte de l’œuf qui lui donne naissance.

Pendant ce temps, elle assume différentes fonctions :

1 Nettoyeuse (jusqu’à l’âge de 5/6 jours, voire 10/15 jours)

Elle commence par nettoyer les cellules avant de passer au nettoyage général de la ruche. Un bon nettoyage limite le développement de pathologies diverses.

Elle s’occupe également du couvain, c’est à dire des larves et des nymphes.

2 Nourrice (jusqu’à l’âge de 5/6 et 10/15 jours)

Elle secrète la nourriture des larves.

3 Architecte maçonne (entre l’âge de 5/6 jours et jusqu’à 20 jours)

Elle construit les rayons avec la cire qu’elle secrète avec ses glandes cirières.

4 Ventileuse (à l’âge moyen de 18 jours)

La ventileuse aère la ruche pour :

  • réduire la température ;
  • contrôler la température et le taux de CO2 ;
  • réduire la teneur en eau contenue dans le nectar.

Lors de l’essaimage, elle bat le rappel de façon à faciliter le regroupement des abeilles.

5 Gardienne (âgée de 12 à 25 jours)

Elle contrôle, à l’odeur, les abeilles qui rentrent dans la ruche et refoulent les étrangères, si nécessaire, en se sacrifiant.
Chaque colonie dispose de sa propre odeur.

6 Butineuse (âgée d’au moins 3 semaines)

A l’âge de 3 semaines, elle peut enfin sortir de la ruche pour partir à la recherche de nectar, de pollen, d’eau et de propolis.

Puis, elle meurt au bout d’une à 3 semaines.

La durée de vie d’une abeille, en période estivale, est de 5 à 6 semaines. Ainsi, les butineuses sont des abeilles en fin de vie.

Nota : les abeilles qui naissent en fin d’été et en début d’automne ont une durée de vie de 6 mois environ. En effet, leur durée de vie est plus longue car elles n’ont pas besoin d’aller butiner, c’est à dire de se fatiguer..
De même, la reine cesse de pondre à l’automne pour reprendre en février ou mars, suivant les conditions atmosphériques. Lors de la reprise de la ponte, les ouvrières, nées en fin d’année, devront être en capacité de prendre en charge le couvain. Elles devront vivre jusqu’à ce que les abeilles nouvelles, nées en début d’année, soient suffisamment nombreuses pour être en capacité de butiner à leur tour, c’est à dire de rentrer à la ruche les divers ingrédients indispensables au développement de la colonie.
Ainsi, un œuf pondu le 15 février devient butineuse à partir du 1° avril seulement.

Dans la même rubrique

Les produits de la ruche
le 11 février 2017
par jmd
La reine et sa cour
le 17 février 2013
par jmd
puce Contact

RSS puce

2008-2017 © Abeilles mayennaises - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.67.3