Bandeau
Abeilles mayennaises
Slogan du site

Site Internet de l’association Abeilles mayennaises destiné à promouvoir et soutenir l’apiculture familiale et de loisirs

APIdays 2015
Article mis en ligne le 19 juin 2015
dernière modification le 22 juin 2015

Le vendredi 19 juin 2015, sous un soleil généreux, les élèves de l’école élémentaire du Val de Bootz sont venus sur l’aire de Villeray, à Vaiges, découvrir les abeilles du rucher Abeille, sentinelle de l’environnement.

Pour mémoire, le programme Abeille, sentinelle de l’environnement a été lancé en 2005 pour sensibiliser le public et les médias sur le rôle de l’abeille dans l’environnement...

19 juin 20115, APIdays sur l’aire de Villeray (autoroute A81 à Vaiges)

Le partenariat existe depuis 2012, entre Cofiroute (Vinci Autoroute) et l’UNAF.

Pour les 10 ans du programme, le thème retenu en 2015 était axé sur les plantes mellifères, dont voici quelques illustrations locales.

Le pissenlit (floraison en février-mars)
Le colza (floraison de début avril à mi-mai)
Le robinier faux-acacia (floraison fin mai)
La ronce (floraison juin juillet)
Le châtaignier (floraison fin juin-début juillet)

L’animation a été réalisée par le personnel de la société Cofiroute et 2 apiculteurs de l’association Abeilles mayennaises.

Les élèves ont pu ainsi découvrir, sur le site, 3 magnifiques tilleuls en pleine floraison, avant d’en goûter le miel. Ils ont aussi appris que la fonction essentielle de l’abeille n’était pas de produire du miel mais de contribuer à la fécondation des plantes. Pour une majorité d’entre eux, le transport du grain de pollen, élément mâle de la plante vers le pistil, élément femelle de la plante, était inconnu. Ainsi, si les abeilles venaient à disparaitre, de nombreuses plantes subiraient le même sort, une majorité de fruits pouvant ainsi disparaitre de la table, comme les cerises, les pommes, les prunes, etc...

Réparti en 4 groupes, ils ont pu, tour à tour, découvrir l’aire autoroutière de Villeray, totalement réaménagée en 2010-2011, participer aux 3 ateliers suivants :
- découpage, coloriage et confection de bougies ;
- dégustation de miels et de pollen ;
- découverte des abeilles.

La journée s’est achevée avec un quizz et, là encore, on est surpris d’apprendre que l’hellébore, ou rose de Noël, qui fleurit en janvier/février contient du pollen et du nectar, indispensables à la reprise de la vie dans la ruche...


puceContact

2008-2019 © Abeilles mayennaises - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.30