Bandeau
Abeilles mayennaises
Slogan du site

Site Internet de l’association Abeilles mayennaises destiné à promouvoir et soutenir l’apiculture familiale et de loisirs

Assemblée générale du 21 janvier 2017
Article mis en ligne le 30 janvier 2017

L’assemblée générale 2017 s’est déroulée le samedi 21 janvier, au bâtiment 13, quartier Ferrié à Laval (accès par le 57 rue de la Gaucherie).

Près de 70 personnes étaient présentes avec, parmi elles, de nouveau adhérents venus rejoindre les passionnés de l’apiculture familiale et de loisir.

Accueillis autour d’un café, dès 9h00, l’assemblée générale a été ouverte à 10h00, par le rapport moral du président, Jean-Marc Desnoë, A cette occasion, ont été rappelés plusieurs faits marquants de l’année 2016 comme :

- la mise en service, au mois de mars, de la "Petite boutique" à St Pierre le Potier, après les travaux de transformation des bâtiments existants initiée en juin 2015 ;
- des conditions climatiques défavorables : un printemps froid et humide suivi d’un été sec ;
- la présence toujours forte du frelon asiatique, même si sa présence a été plus discrète en juillet et août, que l’année précédente, jusqu’à la fin du mois de novembre ;
- les 10 ans du programme "Abeille sentinelle de l’environnement", symbolisé par le rucher de Villeray, à Vaiges ;
- l’adoption de la loi biodiversité, le 20 juillet 2016, avec l’interdiction des néonicotinoïdes à partir du 1° septembre 2018 ;
- la simplification de la procédure de déclaration des ruchers ;
- la fin du forfait apicole et son remplacement par le régime des micros-exploitations ;
- la poursuite des travaux au rucher pédagogique du Potier, au niveau du bâtiment d’accueil ;
- l’engagement fort de la cinquantaine de bénévoles qui se mettent volontiers au service de tous pour assurer, à un titre ou à un autre, le fonctionnement de l’association.

Au titre des activités, le rapport a porté sur :
- l’évolution du nombre des adhésions ;
- la formation dans les 4 ruchers-écoles ;
- les travaux au rucher du Potier : espaces verts et bâtiments ;
- le fonctionnement de la Petite boutique ;
- les interventions en milieu scolaire, avec une interrogation sur leur avenir, suite à la mise en place des nouvelles activités périscolaires ;
- la participation aux diverses animations estivales : APIdays, Planète en fête, Etapes estivales sur l’aire autoroutière de Villeray, la Fête de la Terre, la Bolée de Concise, la Fête de la Science, les marchés des Jardins du cœur, de Bois Gamats, etc...

Pour mémoire, l’intérêt de notre présence lors de ces manifestations est de promouvoir l’apiculture de loisir et familiale. Notre présence ne peut se faire que si tous les adhérents consacrent un peu de temps ! Quelque soit notre « niveau » en apiculture, notre point commun à tous, si nous sommes adhérents de l’association, est notre passion pour les abeilles et leur protection.

Par ailleurs, les enquêtes annuelles sur la mortalité hivernale, d’une part ; d’autre part, la production de miel, ont été marquées, en 2016, par un taux de réponse plus faible que les années précédentes. Ce partage d’informations est utile à tous, tant au niveau local qu’au niveau national. Il est dommage qu’une majorité des adhérents ne l’ait pas compris... Ainsi, plus le nombre de données est important, plus il est représentatif de la réalité locale et plus sûrs sont les enseignements que l’on peut en tirer...

Enfin, pour la première fois, une enquête de satisfaction a été lancée, dès le début janvier, afin de recueillir l’avis des adhérents sur la vie de l’association. 132 personnes y ont répondu, soit 54% des adhérents 2016.

Son objet : éclairer le conseil d’administration sur les orientations qu’il serait souhaitable de donner à l’association Abeilles mayennaises de façon à satisfaire, le plus possible, l’attente de ses adhérents.

Cette enquête inhabituelle portait sur la formation apicole, la Petite boutique, les journées thématiques, la mise à disposition de matériels et d’espaces partagés, le bénévolat, le conseil d’administration et la communication.

Les résultats feront l’objet d’une publication prochaine.

Renouvellement du conseil d’administration

Le conseil d’administration (CA) comprend 18 membres, élus pour 3 ans et renouvelables par tiers, tous les ans. Actuellement, le CA comprend 17 membres seulement.

Parmi les 6 membres sortants, Jacky Legeay et Bruno Passard ont choisi de ne pas solliciter un nouveau mandat.

Patrick Oger, Roger Brault, Bernard Blain et Marie-Agnès Le Bihan ont été réélus.

Thierry Cocandeau, Hervé Roy et Valérie Mathourais entrent au CA.

Rapport financier

Le compte de résultat 2016 s’établit avec un excédent, principalement lié aux travaux en cours de réalisation au rucher pédagogique du Potier, celui-ci devant disparaitre au début de l’année 2017.

Présentation de l’UNAF (Union nationale de l’apiculture française)

Gilles Lanio, apiculteur breton et président national de l’UNAF depuis 2015, a ensuite présenté la structure, à laquelle est affiliée l’association Abeilles mayennaises.

Ainsi, elle regroupe une centaine de syndicats départementaux, 3 fédérations régionales, plus de 20 000 apiculteurs dont 550 professionnels et plus de 400 000 ruches. Elle comprend 9 salariés, répartis sur 2 sites : Paris et Montpellier. Elle publie la revue "Abeilles et fleurs".

Jean-Marc Desnoë (à gauche) ; Gilles Lanio (à droite)

Ses missions :

  • protéger les abeilles ;
  • défendre les intérêts économiques et techniques de la filière apicole ;
  • participer à la gouvernance de l’apiculture mise en place ces dernières années en France : Membre du Comité Apicole, Membre du Comité Stratégique de l’Apiculture, Adhérent de l’Institut Technique (ITSAP), Membre du CNOPSAV apiculture ;
    *- défendre les intérêts des apiculteurs au niveau international (UE : Bee Life et EPBA / Monde : Apimondia) ;
  • sensibiliser le grand public au rôle prépondérant de l’abeille ;
  • fédérer et représenter toutes les familles d’apiculteur (pro, pluriactif et petits producteurs) qui sont la réalité de notre apiculture française ;
  • promouvoir les produits de la ruche et défendre leur qualité ;
  • initier et former de nouveaux apiculteurs ;
  • accueillir du public au siège (librairie spécialisée).


Il a également dressé un état des lieux de l’apiculture française, rappelé les actions :

  • pour faire face aux menaces de l’abeille et de son environnement ;
  • relatives à la filière apicole ;
  • le label "Bee Friendly", le programme "Abeille sentinelle de l’environnement" et les pratiques des collectivités locales, au travers de "APIcités" ;
  • les perspectives pour l’UNAF et l’apiculture.
Anne-Laure Lefebvre, chef de service des services vétérinaires (DDCSPP)

Déclaration de rucher et maladies contagieuses

Après un déjeuner in-situ, Mme Lefèbvre, chef de service des Services vétérinaires - Santé et protection animales SV-SPA à la DDCSPP (direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations) de la Mayenne a ensuite abordé quelques aspects réglementaires de l’apiculture :

  • la nouvelle gouvernance sanitaire.

Piégeage du frelon asiatique

C’est à nouveau Gilles Lanio qui a présenté l’action conduite dans son département (Morbihan) en matière de piégeage du frelon asiatique, afin de limiter sa pression sur les abeilles.

Le printemps est la période idéale pour piéger les femelles fondatrices car, à la sortie de l’hiver, elles sont seules pour construire le nid primaire et rechercher de la nourriture pour les larves et elle-même... Avril serait le mois idéal pour mettre en place les pièges.

Les projets 2017

Pour 2017, les différents projets portent sur :

  • la désignation d’un référent pour chacune des actions de sensibilisation conduites par l’association, ce dernier étant la charnière entre l’organisateur de la manifestation, pour laquelle l’association est sollicitée, et la commission dédiée aux actions extérieures ;
  • sur le site du Potier :
    • l’achèvement des travaux de bâtiment sur le site du Potier, dans la mesure où les financements peuvent être mis en place ;
    • la définition du programme d’aménagement des espaces extérieurs ;
    • la réflexion sur "comment sensibiliser le public" sur l’abeille et son environnement ;
  • organisation ou non d’une manifestation à l’occasion des 10 ans de l’association, en 2018 ?

L’assemblée générale s’est achevée, vers 16h30, après la traditionnelle tombola.


puceContact

2008-2019 © Abeilles mayennaises - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.30