Enquête miel 2013

La production de miel 2013 en Mayenne a légèrement progressé par rapport à celle de 2012, malgré un printemps extrêmement froid…

Cependant, le nombre d’adhérents à avoir répondu au questionnaire est en forte diminution, par rapport à 2012.

Sur les 56 apiculteurs qui ont accepté de transmettre leurs données, 44 ont pu récolté du miel, pour une production totale atteignant 2010 kg.

Production printanière

Sur les 126 colonies en capacité de produire du miel au printemps, seules 90 en ont réellement produit, à hauteur de 293 kg, soit une moyenne de:
– 2,33 kg par colonie, en situation de produire;
– 3,3 kg par colonie ayant pi produire.

Le temps froid du printemps (jour et nuit) explique, très vraisemblablement, ces résultats. Pour mémoire, la floraison des colzas s’est étalée sur 7 semaines environ, de fin mars à mi mai.
Près de la moitié du miel n’a pu être extrait car cristallisé dans les alvéoles. Certaines cellules, bien qu’à demi construites, contenaient du miel totalement solide.
Les cadres de miel non extrait ont pu être donné aux jeunes essaims, quelques semaines plus tard, afin de stimuler la ponte…
Parmi les autres explications, quelques apiculteurs ont préféré renoncer à récolter du miel au printemps et en ont profité pour diviser leurs colonies et s’assurer une meilleure récolte en été. D’autres se sont retrouvés avec des colonies bourdonneuses après essaimage voire ont perdu une colonie par intoxication… Certains ont pu perdre une colonie, à la fin avril, faute de nourriture en quantité suffisante.

printemps_2013_cle8fcde5-1.png

__degrade.png__

Production estivale

La production moyenne par colonie, pour l’été, est de 10,73 kg pour 160 colonies, la production réelle variant de 2 à 30 kg, soit un total de 1717 kg.
Si certaines colonies ont pu commencé à produire dès juin, c’est pendant la 2° quinzaine de juillet, au moment de la floraison des châtaigniers, que l’activité a réellement explosé dans les ruches.

ete__2013_cle8626d7-1.png

__degrade.png__

Production annuelle

La saison 2013 aura de très courte durée. Le printemps, très froid et long, a amené nombre d’apiculteurs a surveillé leurs colonies et, si nécessaire, à les nourrir pour éviter la famine, notamment parmi les plus faibles d’entre-elles.
Quelques apiculteurs ont signalé que la quantité de miel dans les hausses pouvaient être, fin juin, inférieure à la quantité observée début juin.

Néanmoins, le mois de juillet a sauvé la saison et la production moyenne annuelle est de l’ordre de 13,29 kg, pouvant atteindre près de 20 kg dans plusieurs ruchers dans la région de Laval voire les dépasser dans le secteur de Mayenne.

printemps_e_te__2013_cle0d1db2.png

Les cartes sont téléchargeables au format pdf (cliquer sur « A télécharger », dans la colonne de gauche, face à l’article).

Récolte de miel

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer